FamousWhy
CAN
Famous People Famous Regions Famous Articles Famous Software FamousWhy Web Services Famous Forum Submit Content
|

Statistics:
Visits: 820
Votes: 0
Fame Riser
          
Fame Rank
N/A


On this page

Gustave Eiffel Biography
Gustave Eiffel Links
Useful Tabs
User reviews
Create a poll for Gustave Eiffel
Ask a Question about Gustave Eiffel
Gustave Eiffel Quotes
Born on December 15
Passed Away on December 27
Famous français People
 

Gustave Eiffel Fan-Club

BECOME A FAMOUS FAN!

Gustave Eiffel has no Fans yet!

create pool

Famous People



Ask a Question about Gustave Eiffel

Famous Tags


fondateur   physicien   philosophe   mathématicien   heritier   conquerant   théoricien   francais   thermodynamique   lutte   orateur   auteur latin   pouvoir   empereur romain   etat romain   homme   navigateur   colonisateur   explorateur   marin   conquistador   espagnol   théologien   copernic   médecin   astronome   chanoine   physicien autrichien   theorie atomique   britannique   chimiste   secrétaire   controleur général   ministre   chef religieux   polémiste  

All Tags

Famous Forum

[edit biography]

Gustave Eiffel

 Q:   Ask a Question about Gustave Eiffel       
Gustave Eiffel Alexandre Gustave Eiffel, né le 15 décembre 1832 à Dijon (Côte-d'Or) et mort le 27 décembre 1923 à Paris, est un ingénieur et un industriel français qui a participé notamment à la construction de la statue de la Liberté à New York et de la tour Eiffel à Paris.

Ingénieur aux conceptions techniques audacieuses et industriel avisé, Gustave Eiffel a été l'un des maîtres de l'architecture métallique. Il fut aussi l'un des pionniers de l'aérodynamique.

Les débuts d'une carrière d'ingénieur

Gustave Eiffel est issu d'une famille d'origine rhénane, les Bonickausen. Un membre de cette famille, venu s'établir à Paris vers 1710, avait joint à son nom celui de Eiffel, plus facile à prononcer et qui rappelait sa région natale (l'Eifel). Ce nom additionnel est devenu en 1879 le seul patr onyme légal de la famille.

Le père de Gustave est officier ; sa mère, dijonnaise, est une femme d'affaires qui a investi dans le négoce du bois et de la houille. Le couple, aisé, a trois enfants. Elève brillant, Gustave est admis en 1852 à l'Ecole centrale des arts et manufactures, à Paris, dont il sort trois ans plus tard avec un diplôme d'ingénieur chimiste. Son idée est de reprendre l'usine de teinture industrielle d'un de ses oncles, mais l'affaire ne se fait pas. Il entre en 1856 dans une compagnie de constructions métalliques et est chargé de diriger le chantier du pont ferroviaire de Bordeaux, sa première grande réalisation (achevée en 1860). En 1862, il épouse la fille d'une relation de ses parents et, deux ans plus tard, il s'installe à son compte comme entrepreneur spécialisé dans les charpentes métalliques. Après deux années difficiles, il se voit confier la réalisation de plusieurs bâtiments pour l'Exposition universelle de 1867. Ainsi lancé, il s'installe à Levallois, où il crée les Ateliers Gustave Eiffel. Puis, en 1868, il s'associe avec Théophile Seyrig (1843-1923), un brillant ingénieur qui lui apporte à la fois sa compétence technique et d'importants moyens financiers.

Le « magicien du fer »

Pendant vingt ans, Gustave Eiffel, parcourant l'Europe, va enchaîner les commandes et les réalisations : ponts ferroviaires et routiers, charpentes d'usines, gares, galeries d'expositions ; constructions telles que le casino des Sables-d'OIonne (1875), la grande coupole de l'observatoire de Nice (22 m de diamètre, 1885), l'ossature de la statue de la Liberté, à New York (1886), des grands magasins, des églises et des marchés. Sa société étendra son activité à la Russie, à la Roumanie et à la Hongrie, à l'Espagne et au Portugal, aux pays latino-américains (écluses de Panama, 1879 et 1888-1889), à la Cochinchine.

La recherche de solutions de franchissement des grandes vallées très encaissées conduit Eiffel à abandonner la fonte pour le fer laminé en treillis, à délaisser les modèles anglo-saxons ou germaniques pour l'arc articulé d'égale résistance, qui, allié à des pylônes, permet des portées sans précédent : 160 m sur le Douro (pont Maria Pia à Porto, 1876-1877), 165 m au viaduc de Garabit, dominant l'ancien niveau de la Truyère de 122 m (1882-1884). De la suppression des raidisseurs pour la conception des arcs au montage en porte à faux, qu'il est le premier à réaliser, Eiffel multiplie les innovations: premier à mettre au point des ponts portatifs démontables, il invente également de nouveaux matériels, à l'image des grues sans fondations.

Autant de techniques nouvelles qui contribuent à attirer l'attention sur leur concepteur. D'autant qu'Eiffel sait s'y prendre pour faire parier de lui, multipliant les opérations de communication sur ses chantiers les plus prestigieux. Vingt années d'expérience dans le domaine de l'architecture métallique - qui valent à Eiffel le surnom de « magicien du fer » - aboutissent à la construction de la tour Eiffel pour l'Exposition universelle de 1889. Ce pylône quadrangulaire géant déclenche les polémiques, mais connaît un vif succès populaire (deux millions de visiteurs durant ses six premiers mois d'ouverture) et marque l'apogée de la carrière de Gustave Eiffel.

Cependant, son implication dans le scandale de Panama (1889) entache la réputation d'Eiffel. Contraint de démissionner de sa société en 1893, atteint dans son honneur, il abandonne la construction et se consacre à l'expérimentation scientifique. Il s'efforce de pérenniser sa tour - qui n'a été construite que pour une durée de vingt ans - en l'utilisant pour des expériences d'aérodynamique, puis en installant au sommet une station météorologique et une antenne de radiocommunications.

En 1909, il installe une première soufflerie au pied de la tour, puis, en 1912, transfère son laboratoire d'aérodynamique dans le quartier d'Auteuil. Pendant la Première Guerre mondiale, il poursuit ses expériences sur les voilures des avions, les corps fuselés, les hélices, etc. Après avoir fait don à l'Etat de son laboratoire en 1921, il s'éteint à 91 ans dans son hôtel particulier parisien et est inhumé à Levallois-Perret.



Tags: ingénieur, industriel français, magicien du fer, architecture métallique

[edit tags]

Submit your website/blog
  • No related sites found. If you are the webmaster of a website, blog or forum that contains related information to this page, we invite you to submit it for inclusion here.
  • Please add a link to our website before submitting your link(s).
  • Your link will be validated by our editors in about 48 hours.
  • Add your site here

Category: Personnalités  - ( Personnalités Archive)

Date Added: 07 September '12


Add a link to this page on any related website, blog or forum using this code :